1/  Introduction


De plus en plus de personnes se font  tatouer de nos jours.  En effet, le marché est en plein boom. Nous évaluons à environ 10 % le nombre de personnes tatoués et selon la société française de dermatologie, une personne tatouée sur trois souhaiterait se le faire retirer.

Nous décidons de nous séparer d’un tatouage pour des raisons très différentes. Le tatouage peut ne pas correspondre à notre demande ou au fil du temps, l’encre  peut s’estomper et le rendre moins esthétique. Pour des raisons professionnelles, il peut devenir gênant ou nous pouvons nous en lasser tout simplement.

Heureusement, les techniques susceptibles de les effacer sont nombreuses et variées.

 

2/  Les différentes techniques du détatouage

La majorité des tatouages  sont enlevés  à l’aide  d’un  laser  comme le Q-Switch ou le Picosure.

 

a) Laser

La lumière du laser permet de briser en petites particules les pigments du détatouage qui vont s’éliminer par l’organisme.  Le nombre de séance nécessaire varie en fonction de la qualité de l’encre, de la profondeur d’insertion de pigments, de la couleur, de la taille, de la localisation, ainsi que de la qualité de cicatrisation de la peau à traiter. Il faut compter environ 10 séances pour les tatouages classiques.


 


b) Le Magic Pen :

 
Technique :

Le Magic Pen est un dispositif de détatouage qui applique la technique du T.E.P.R ( Trans Epidermal Pigment Release) pour extraire le tatouage de la peau grâce à la technique de la cicatrisation partielle. Cette procédure est appliquée dans un environnement médical et ressemble à celle utilisée initialement par le tatoueur.

L’appareil est relié à une aiguille très fine, (elle-même composée de plusieurs micro-aiguilles) qui peut s’implanter à différentes profondeur dans le derme et qui délivre de l’acide lactique, déjà présent dans l’organisme. Une petite plaie est ainsi créer et va former petit à petit une croûte gorgée de pigments du tatouage «  aspirés ». Les pigments vont  être rejetés en dehors de l’organisme au moment de la chute des croûtes.

Avant toutes séances, il est impératif de tester cette technique sur une partie restreinte du tatouage pour déterminer la profondeur d’insertion des pigments et la qualité de cicatrisation de la peau.

Ainsi, nous vous verrons une première fois pour vous expliquer la méthode dans les détails. Un temps de réflexion est absolument nécessaire. Dans un second temps, nous effectuerons un test sur une petite  zone du tatouage, puis en cas de test positif, nous effectuerons une séance complète dans les 15 jours qui suivent le test.

 Indications :

  • Tatouage de plus d’un an
  • Taille inferieure à 15cm x10cm
  • Phototype peu élevé
  • Efficacité sur la couleur

 

 Contre- indications : 

  • Allergie à l’acide hydroxypropanoïque
  • Femmes enceintes
  • Les mineurs
  • Exposition au soleil durant toute la durée du traitement

 

 Pendant la séance :

La peau est propre et désinfectée.

La douleur est quasi identique à celle ressentie lors du tatouage mais le  patient peut appliquer une crème à base de Lidocaïne une heure avant la séance pour anesthésier la zone à traiter. Environ 80% des patients n’ont pas recours à une anesthésie locale.

Les points de passage du Magic- Pen sont espacés d’un demi- centimètre pour laisser la peau lésée se cicatriser à l’aide de la peau  saine qui entoure chaque point.

La séance dure de 30 à 60 minutes.

L’infirmière effectue un pansement occlusif à la fin du soin à laisser pendant 48 H.

 

 Après la séance :

Le rôle du patient est primordial dans la réfection des pansements pour la bonne cicatrisation de la plaie. Les pansements seront à effectuer tous les jours.

Les croutes tombent dans les deux semaines qui suivent la séance. La nouvelle peau cicatrisée en dessous est débarrassée des pigments du tatouage. Pour favoriser la cicatrisation, il est conseillé d’appliquer quotidiennement des pansements hydrocolloïdes  pendant quelques semaines. Il faut compter en moyenne 4 à 5 séances espacées de 2 mois pour éradiquer un tatouage.



Conclusion :

La décision de se faire tatouer n’est pas à prendre à la légère. Il faut bien en mesurer les risques, le budget et le temps. Rappelons qu’une année est parfois nécessaire. Il est utile de connaître les limites de cette méthode. Un tatouage professionnel respecte les profondeurs standards d’insertion des pigments alors qu’un tatouage amateur peut dépasser les profondeurs d’insertion des pigments ce qui les rend quasi impossible à enlever. Il est impératif de ne pas se faire détatouer au Magic Pen un tatouage supérieur à 15 cm sur 10 cm pour éviter les risques de mauvaises cicatrisations, d’infection, de dépigmentation ou de nécroses.

 

 

Nous contacter

Centre Médical Esthétique Paris 17
81 avenue Niel
75017 Paris
Tél : 01.47.54.93.20
E-Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

> Le prix de la consultation d’information est de 50€


Ouverture du lundi au vendredi de 9h00 à 19h30
Le samedi (épilation laser)
En cas d'urgence : appelez le 15

Nos tarifs épilation LASER :






.

Une équipe pluridisciplinaire

 Un Médecin Esthétique et Anti-âge - Dr de Goursac
 U
n Dermatologue - Dr E Gleizes
 Trois 
Infirmières 


> Site esthétique pour l'homme 
 ICI

Dr Catherine de Goursac est spécialiste dans le domaine suivant : Produits de comblement à base d’acide hyaluronique sur le portail Estheticon.fr.

                                                              Docteur Catherine de Goursac



powered by Estheticon.fr