• Imprimer

Le traitement par les LEDs des cicatrices

Les LEDs accélèrent de façon considérable le phénomène de cicatrisation qui peut, si la lésion est profonde comme une chirurgie, prendre près d’un an. Lorsque l’on a une lésion cutanée superficielle comme une excoriation, la cicatrisation par les LEDs peut durer quelques jours à 1 mois mais dès que l’on atteint les couches profondes du derme, le temps de cicatrisation s’allonge.

Les LEDs vont réduire de plus de 50% voire 75% le temps de cicatrisation en cas d’inflammation notoire. Par exemple, lorsqu’il y a des cicatrices d’acné qui trainent, 2 à 3 séances de LEDs sur 2 semaines peuvent les faire disparaitre. Lorsque les patients sont sous corticoïdes à haute dose, ils ont des multiples petites plaies engendrées par la vie quotidienne qui ne cicatrisent pas, là encore quelques séances de LEDs et la cicatrisation est complète.

Enfin ce qui est remarquable, c’est que lorsqu’il y a des nécroses dues à la radiothérapie, ces nécroses n’arrivent pas à cicatriser or les LEDs permettent une excellente cicatrisation en peu de temps.

Dans notre pratique, lorsque nous faisons, au Centre Médical Niel, des peelings profonds au phénol, l’érythème (roseur) qui suit la séance dure près de 2 à 3 mois or avec les LEDs l’érythème disparait en moins de 4 semaines.

Toutes les publications montrent que les cicatrices sont traitées avec succès par les LEDs.

Le principe des LEDs pour la cicatrisation :

On a pu déterminer que le stress oxydant joue en défaveur d’une bonne cicatrisation or les LEDs améliore l’état rédox des tissus. Les LEDs auront en outre 3 autres actions : augmenter la prolifération de fibroblastes, stimuler la synthèse de facteurs de croissance enfin un effet anti infectieux nécessaire sur une plaie en voie de cicatrisation.

Le protocole du traitement des cicatrices par les LEDs :

Une à deux séances de LEDs pour les cicatrices par semaine d’une durée de 20 mn en moyenne sur des longueurs d’onde de 570 nm à 680 nm sont recommandées.