La chevelure est depuis la nuit des temps, un attribut incontestable d’identité et de séduction chez la femme, mais aussi chez l'homme. Nous perdons habituellement 50 à 100 cheveux par jours. En outre, à 50 ans, nous estimons que 35 % à 45 % des femmes perdent leurs cheveux de façon anormale c'est-à-dire plus de 100 cheveux par jour, soit presque autant que les hommes. Il en découle un impact psychologique important souvent mal vécu pouvant devenir un réel handicap esthétique. Cependant il faut savoir que de nos jours, des solutions basées sur la médecine douce existent pour enrayer la perte de cheveux.

• L’alopécie

Contrairement aux idées reçues elle concerne presque autant les hommes que les femmes. Elle est définie par une chute anormale des cheveux, cependant autant cela est aisément visible chez l’homme (golfs temporaux qui se creusent, raréfaction des cheveux au niveau de la tonsure) autant chez la femme on assiste seulement à la baisse de la densité de la chevelure, laissant un cuir chevelu clairsemé. Les causes d'une chute temporaire des cheveux sont parfois comportementales : soins capillaires inadaptés ou agressifs, stress, trichotillomanie, régime alimentaire déséquilibré. La perte de cheveux peut aussi être due à un traumatisme (anesthésie générale, accident de la voie publique, choc psychologique…), aux effets secondaires de certains médicaments. La grande majorité des cas de chute de cheveux féminine est génétique, programmée par le nombre de récepteurs aux hormones androgènes (hormones mâles) situés sur le cuir chevelu. Ainsi lors des variations hormonales (pilule contraceptive mal adaptée, kystes aux ovaires, péri-ménopause…) les récepteurs aux androgènes vont accélérer le processus de chute de cheveux. A la ménopause, la baisse des hormones féminines laissent le champ libre aux androgènes, les cheveux s’affinent et se renouvellent moins.

• Les symptômes de la calvitie féminine
Nous estimons qu’une femme est atteinte d’alopécie, lorsqu’elle perd plus de 100 cheveux par jour. Chez la femme, la chute de cheveux est plus diffuse que chez l'homme donc moins visible. La raréfaction des cheveux se manifeste de façon globale, en épargnant les côtés du cuir chevelu. La sévérité d’une alopécie féminine est déterminée par la classification de Ludwig, qui regroupe trois stades : o Stade 1 : raie élargie o Stade2 : raréfaction du nombre de cheveux au sommet du crâne o Stade3 : sommet du crâne dégarni laissant juste une frange L’alopécie en fonction de sa gravité, va donc entraîner un préjudice esthétique très variable.

Traitements possibles :


• Carboxytherapie
C’est un traitement naturel, qui contribue à accélérer la repousse du cheveu. Cette technique, consiste en l’administration de dioxyde de carbone par voie sous-cutanée. Elle permet d’assurer une meilleure oxygénation grâce à la micro stimulation des vaisseaux nourriciers du follicule pileux. Elle contribue ainsi à freiner la chute des cheveux, à améliorer l’état séborrhéique et la vitalité du cuir chevelu, tout en favorisant la repousse du cheveu. Nous préconisons 8 séances espacées de 7-10 jours. Les résultats sont visibles 2-3 mois après en tenant compte du cycle du cheveu.

• LEDs
Ce sont des composantes électroniques capables d'émettre un rayonnement monochromatique. Elles sont appliquées sur le cuir chevelu, afin d’activer le métabolisme des follicules pileux et d’améliorer leur oxygénation.

• Mésothérapie
Il s’agit d’injection à l'aide de minuscules aiguilles, d’un cocktail d'acide hyaluronique, de vitamines et de minéraux au sein du cuir chevelu. Celui-ci ayant pour objectif de relancer la vascularisation du follicule pileux et de lui apporter en même temps tous les ingrédients dont il a besoin pour favoriser sa croissance.

PRP (=Plasma Riches en Plaquettes)
Ce composé riche en facteurs de croissance, est issu de la centrifugation du sang du patient. Il est réinjecté au sein du cuir chevelu du patient afin de booster la croissance des follicules pileux.

• Chirurgie 
Micro-autogreffes Lorsque les traitements locaux ou par voie orale ne suffisent plus à combattre l’alopécie, certaines femmes décident de se tourner vers la chirurgie. Grâce à cette technique, elles peuvent ainsi retrouver une chevelure plus dense. A noter que même si la greffe de cheveux au féminin est identique à celle des hommes, chez la femme le temps de repousse est plus long, donc mesdames armez vous de patience ! Le médecin choisira le traitement le plus adapté pour le patient et pourra associer certaines de ces techniques pour de meilleurs résultats.

Sources : Journal de Médecine esthétique et de chirurgie dermatologique Sept 2013

Nous contacter

Centre Médical Esthétique Paris 17
81 avenue Niel
75017 Paris
Tél : 01.47.54.93.20
E-Mail : centremedicalniel@gmail.com

> Le prix de la consultation d’information est de 50€

Seuls les paiements en CB et en espèces sont acceptés 


Ouverture du lundi au vendredi de 9h00 à 19h30
En cas d'urgence : appelez le 15

Nos tarifs épilation LASER :






.

Une équipe pluridisciplinaire

 Un Médecin Esthétique et Anti-âge - Dr de Goursac
 Trois 
Infirmières 


> Site esthétique pour l'homme 
 ICI

Dr Catherine de Goursac est spécialiste dans le domaine suivant : Produits de comblement à base d’acide hyaluronique sur le portail Estheticon.fr.

                                                              Docteur Catherine de Goursac      Dr Catherine de Goursac