Nous manquons de vitamine D

80% des français présente un déficit en vitamine D selon les experts de l’académie nationale de médecine. Ce déficit serait dû à un manque ce consommation de lait ou produit laitier ainsi qu’a un manque d’exposition solaire du aux crèmes antis uv utilisées en prévention de cancer cutané. Les experts conseils donc une supplémentation orale (pour ne pas conduire à des expositions solaires ou cabines de bronzages qui sont à risque de cancer) après dosage de la 25OHD. Le mieux serait de développer une technique de dosage de référence afin de pouvoir harmoniser la supplémentation.

D’après Marielle Ammouche Panorama du médecin n°5271

Prudence avec les poissons de fin de chaîne

Les poissons prédateurs sauvages dits de fin de chaîne alimentaire véhicule les polluants de l’environnement. Ils sont à risque de contenir un taux élevé de mercure et ont donc un risque pour l’humain neurotoxique. Par exemple requin, espadon, marlin, siki. Ce risque est plus présent dans les dom-tom où la consommation de poisson peut être de deux fois par jour et essentiellement chez les enfants et femmes enceintes.

Il n’empêche que les recommandations actuelles : consommation de deux poissons par semaine sont à observer et permettent de couvrir les besoins nutritionnels en vitamine D, iode, minéraux et Agpi-LCn-3.

D’après Marielle Ammouche Panorama du médecin n°5271

Petit rappel sur le calcium

Outre sa qualité majeure d’élément minéral assurant la solidité des os, le calcium est un oligo –élément. Cette dernière propriété lui confère un rôle essentiel dans la coagulation du sang, la conduction nerveuse, la contraction musculaire et la perméabilité cellulaire. Il est indispensable dans la conduction de message intracellulaire. Outre la prévention de l’ostéoporose et des fractures, Il prévient hypertension artérielle, les troubles cardio-vasculaires, le cancer colorectal, le surpoids et l’obésité…. .

Cet article nous dis bien que seul le lait et les produits laitiers constituent la solution la plus facile pour répondre aux besoins nutritionnels recommandés car en effet les autres aliments riches en calcium comme les amandes, les noix, les noisettes se trouve riche en calcium mais sous forme de phytates peu bio disponibles. Tout comme certaines algues comme la laitue de mer …, dont la biodisponibilité du calcium alagal est mal connue.

D’après le centre de recherche et d’information nutritionnelles n°97 juin 2012-09-05

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>