Fausses idées reçues de la médecine esthétique

FILS TENSEURS (3)

« Je ne veux pas ressembler à toutes ces femmes liftées ! » « Si j’arrête, je serai pire qu’avant » « de toute les façons c’est trop cher et c’est réservé aux stars… » Idées reçues, préjugés, a priori… voici souvent les raisons pour ne pas avoir recours à la médecine esthétique.  

« Je ne veux pas ressembler à toutes ces femmes liftées ! »

Alors que les techniques se veulent de plus en plus sophistiquées et non invasives, que les résultats sont de plus en plus naturels, la médecine esthétique est trop souvent perçue comme étant de la chirurgie qui va transformer les visages et donc être l’artifice d’une certaine catégorie de personnes qui n’acceptent pas de vieillir. La « french touch » est notre apanage et justement c’est tellement naturel que l’entourage dit juste « tu ne changes jamais ».

Volumes exagérés, visages figés,  trop lisses et sans charme …

Certains résultats exacerbés issus parfois de la chirurgie esthétique ou de médecin étranger,  sont clairement confondus avec la médecine esthétique qui donnent des résultats très naturels et harmonieux.

 

Médecine esthétique ≠ chirurgie esthétique

 La médecine esthétique ne se résume pas qu’à faire des injections sur le visage. Il existe  pléthore de soins pour le corps afin de :

- Traiter les conséquences du vieillissement (élasticité de la peau, relâchement cutané, vergetures…).

- Traiter des situations gênantes (hypersudation, pilosité importante).

- Sculpter et affiner votre corps (amincissement localisé, augmentation des fesses…).

Il est important de prendre soin de son corps de façon quotidienne pour pouvoir le préserver des modifications et l’améliorer.

« Si j’arrête, je serai pire qu’avant »

La médecine esthétique permet de mieux vieillir grâce à des solutions qui peuvent agir à la fois sur les causes et les conséquences du vieillissement.

Les injections d’acide hyaluronique par leur effet mécanique permettent de combler les rides immédiatement. Ces produits sont résorbables et leur action va donc diminuer avec le temps. L’acide hyaluronique est bio -identique au composant naturel du derme, celui est hydratant et bio-stimulant cutané.

L’effet qu’ils ont sur la peau après avoir été dégradés amène toujours une amélioration par rapport à la situation de départ.

« C’est trop Onereux , pas accessible»

Gommer les effets de l’âge, redessiner son visage, son corps : la pratique se banalise. « La patientèle a évolué : nous recevons tout type de patients et de classes sociale bien différentes » . On est tous concernés par  le vieillissement et « Le bien Vieillir » devient maintenant à la portée de tous. La gamme de prix varie selon la technique et les zones concernées et donc on trouve toujours un point à améliorer à portée de son porte-monnaie.

« C’est seulement pour les femmes »

« Ils sont chaque année plus nombreux à franchir la porte de notre cabinet et un peu près 20% de mes patients sont des hommes ». Bien informés sur les traitements de médecine esthétique plus pragmatiques que les femmes les hommes savent ce qu’ils veulent corriger et n’hésitent pas à discuter en toute franchise avec leur médecin. Le rapport des hommes à la beauté a changé et ils sont de plus en plus nombreux à prendre soin de leur apparence.

Le Dr Catherine de Goursac qui exerce la médecine depuis plus de 25 ans a notamment écrit un livre (l’Esthétique au masculin ) dédié aux  traitements efficaces pour une esthétique masculine.

Vous trouverez, plus en détails, les soins dédiés aux hommes en cliquant ICI

Des mains plus jeunes grâce à l’acide hyaluronique !

 

main

 

 

Outre le reste du corps, nos mains aussi vieillissent. Exposées en permanence aux agressions extérieures, les mains sont d’autant plus fragilisées. Parfois négligées au détriment d’autres parties du corps tel que le visage et le cou, les mains sont les zones qui vieillissent le plus rapidement. Véritables témoins du temps qui passe, les mains trahissent souvent l’âge d’une personne ; c’est pourquoi de plus en plus de femmes se tournent aujourd’hui vers la médecine esthétique pour tenter de les rajeunir.

Au fur et à mesure que l’on avance en âge, la peau s’affine, et se froisse. Les muscles et la graisse fondent, laissant les veines et les tendons apparents. En médecine esthétique, l’injection  de produits de comblement tel que l’acide hyaluronique, ou l’ hydroxy apathite de calcium, permettent de corriger cet effet.

Cette technique contribue à restaurer le volume manquant, et ainsi repulper le dos de la main ce qui permet d’enfouir les veines et les tendons les rendant moins visibles. Les mains apparaissent immédiatement plus jeunes, et plus lumineuses.

Source : 12 ° Congrès Mondial de Médecine anti-âge

L’Acide Hyaluronique pour les cernes creux !

injection-acide-hyaluronique-cernes

L’adage dit, « les yeux sont le miroir de l’âme », et or ils représentent la première chose que nous regardons chez son interlocuteur. Atout de séduction et véritable vecteur de communication, ils reflètent également l’état dans lequel nous sommes. Ainsi, s’ils sont marqués par des cernes creux ou foncés, ainsi que des rides, ils renvoient une image souvent triste ou même fatiguée ce qui ne reflètent pas toujours la réalité. De nos jours, il existe des solutions en médecine esthétique pour retrouver un regard plus pétillant et plus lumineux.

Le contour de l’œil caractérise la zone la plus fragile du visage. La peau qui l’entoure est extrêmement fine, et laisse parfois apparaître les vaisseaux qui l’irriguent. C’est la partie du visage qui se marque très rapidement avec l’âge. En effet, le vieillissement naturel de la peau entraîne une diminution progressive de la concentration en collagène dans les tissus, s’en suit une diminution de l’élasticité, provoquant ainsi un affinement cutané. En conséquence, les rides apparaissent, les cernes se creusent d’avantage. La vascularisation devient un peu déficiente et les cernes prennent une couleur gris-bleutée qui donne vite un air fatigué. Même si le vieillissement entraîne l’apparition des cernes, il est important de noter que ceux-ci ne sont pas obligatoirement dus à cette évolution mais peuvent être présent à tout âge. Les cernes peuvent se présenter sous diverses formes (creux, ou en forme de poches, froissés,…) ou coloris (bruns, gris-bleus, ombrés).

Les cernes creux ou froissés sont une bonne indication pour l’acide hyaluronique. Pour redessiner, redonner du volume, supprimer les creux, l’injection d’acide hyaluronique  offre des résultats satisfaisants sur le long terme.

Le contour de l’œil étant une partie du visage très sensible et fragilisée naturellement de part sa composition, l’injection d’acide hyaluronique dans cette zone est délicate. Il est de ce fait primordial que ce geste soit fait par un praticien expérimenté.

La zone du cerne étant dépourvu de hyaluronidase, l’acide hyaluronique sera donc peu dégradé ce qui explique les effets prolongés du produit.

L’acide hyaluronique est une molécule qui attire et retient l’eau, ce qui implique que lors d’une injection,  nous pouvons observer une augmentation du volume injecté dans les quelques mois qui suivent la séance. C’est pourquoi le praticien, préférera donc injecter peu la première fois, quitte à faire des retouches 1 mois après pour éviter toute sur corrections.

L’injection d’acide hyaluronique, se révèle donc une bonne solution pour pallier aux cernes creux ou froissés.

Source : AFME, janvier 2014

INJECTIONS ANTI-RIDES : QUE FAUT-IL SAVOIR SUR L’ACIDE HYALURONIQUE ?

Retrouvez cet interview sur e-santé en cliquant ici

Injections anti-rides : que faut-il savoir sur l’acide hyaluronique ?

Naturellement fabriqué par l’organisme, l’acide hyaluronique est utilisé en médecine esthétique depuis plus de 15 ans.

Il fait partie des traitements anti-âge les plus efficaces actuellement.

L’acide hyaluronique permet de combler les rides ou de rehausser les traits et de modeler le contour du visage.

Qu’est-ce que l’acide hyaluronique ?

Comme le collagène et l’élastine, l’acide hyaluronique est synthétisé par les cellules du derme. Cette molécule, élément essentiel de la substance fondamentale de la peau, agit en tant que tissu de soutien, en outre, elle a un fort pouvoir hygroscopique, c’est-à-dire qu’elle retient l’eau et contribue à l‘hydratation de la peau.

Or au fil du temps, la qualité de ce composant se dégrade et sa quantité diminue. Petit à petit, le derme s’altère, la peau s‘assèche et les signes de l’âge apparaissent : rides et ridules se creusent, les joues, les pommettes et les lèvres s’affinent et perdent de leur substance.

L’acide hyaluronique est repulpeur et volumateur
En réinjectant de l’acide hyaluronique dans le derme, on peut repulper le visage, lui rendre son aspect lisse et lui redonner de l’éclat. En effet, l’acide hyaluronique donne du volume par sa masse puisqu’il attire l’eau et réhydrate le derme. De plus, il stimule les fibroblastes, véritables usines à fabriquer l’élastine et le collagène.

 L’acide hyaluronique : incontournable en médecine esthétique

La médecine esthétique utilise depuis longtemps des matériaux de comblement pour regonfler les rides ou remodeler l’ovale du visage.

Reconnu pour son effet volumateur naturel, l’acide hyaluronique est aujourd’hui l’un des produits star de la lutte contre les effets du temps.

La molécule utilisée est une molécule de synthèse, ce qui évite les risques d’allergies, mais totalement bio, identique à celle que nous avons dans notre corps.

L’acide hyaluronique est entièrement résorbable
Sa durée de vie dépend de la façon dont il a été « réticulé », c’est-à-dire un peu comme une molécule que l’on aurait plus ou moins tressée (comme une natte de cheveux ou comme une corde de chanvre). Cette durée de vie se situe entre 9 et 18 mois pour les acides hyaluroniques de comblement des rides et entre 12 à 24 mois pour ceux qui sont des volumateurs.

C’est un produit de comblement très sûr
Les risques d’intolérance et de réactions inflammatoires sont très réduits, et ses effets sont réversibles.

Un usage différent selon sa concentration

Il existe différents types d’acide hyaluronique :

  • En fonction de sa réticulation – c’est-à-dire la manière dont les molécules sont liées entre elles – il sera utilisé de manière spécifique, pour corriger certains types de rides ou certaines zones du visage.
  • Non réticulé, l’acide hyaluronique intervient superficiellement afin d’hydrater le derme et de stimuler la synthèse des fibres (mésolift). Les Skinboosters permettront à la peau d’acquérir une certaine densité grâce à l’effet de bio-stimulation de cet acide hyaluronique.
  • Dans sa version fluide, il va être injecté en surface afin de combler les ridules, comme celles de la patte d’oie par exemple.
  • Plus dense, il va servir à remplir les rides moyennes et profondes comme les sillons nasogéniens.
  • Très dense, l’acide hyaluronique devient un « volumateur » permettant de restructurer le visage, créant une véritable charpente là où les creux sont apparus avec le temps : les pommettes ou l’ovale du visage.

Plus le produit est réticulé, plus il résiste à la dégradation enzymatique et reste donc plus longtemps dans les tissus.

Les injections d’acide hyaluronique en pratique

Le nombres d’injections

Le nombre d’injections dépend de la zone d’intervention et de la profondeur des rides à combler. Mais il faut généralement compter une à deux séances au départ, puis une séance annuelle en moyenne.
Nous utilisons maintenant des fines aiguilles voire des « nanoneedles » donc des aiguilles extrêmement fines pour mettre en place l’acide hyaluronique. La douleur est faible voire inexistante sur certaines zones. Sur d’autres (lèvre supérieure), une application de crème anesthésiante peut suffire.
Mais tous les acides hyaluroniques ont un anesthésiant incorporé.

Les effets immédiats

Les effets sont visibles immédiatement, toutefois le résultat définitif peut nécessiter une dizaine de jours pour se révéler.

Les suites

Des ecchymoses peuvent apparaître, mais elles sont rares avec les aiguilles ultrafines.
Le produit peut bouger dans les heures qui suivent (et c’est pour cela que l’on demande une certaine immobilité du visage les deux heures suivant une injection). Lorsque c’est le cas, la hyaluronidase, enzyme dissolvante de l’acide hyaluronique, gommera le glissement du produit.

Les contre-indications

Malgré un risque d’allergie proche de zéro, une hypersensibilité à l’acide hyaluronique constitue une contre-indication sérieuse aux injections.
La grossesse et l’allaitement interdisent toute injection de corps étranger.

Le prix

Il faut compter une moyenne de 350€ pour l’injection d’une seringue de comblement, et 650€ pour une seringue volumatrice.

Dans les crèmes aussi…
L’acide hyaluronique est également un composant de nombreux cosmétiques. S’il est présent tel quel, il aura une action hydratante par effet de surface car il ne traversera pas la barrière cutanée. S’il est fractionné, une faible partie pourra pénétrer et hydrater directement le derme.

L’acide hyaluronique, une véritable alternative à la chirurgie esthétique !!

L’acide hyaluronique présent naturellement dans notre organisme, joue un rôle important dans l’hydratation et l’aspect pulpeux de la peau.

Ce composant biodégradable, s’épuise naturellement au fil du temps. Nous en perdons en effet, 8 à 10% tous les 10 ans. Ainsi, à 50 ans, nous estimons que nous avons perdu 50% de notre réserve d’acide hyaluronique.

En conséquence, plus nous avançons dans l’âge, plus notre peau subit les effets du vieillissement cutané. Elle se déshydrate et devient plus fine. Elle se renouvelle mois bien et tend à se relâcher. Tout ce processus fait place à l’arrivée de petites ridules, suivies de l’apparition des rides tant redoutées.

Pour les personnes désirant allez à l’encontre des effets du vieillissement cutané, l’acide hyaluronique s’impose donc comme la solution star.

Pourquoi l’acide hyaluronique ?

Ce composé se présente sous différentes formes : en gélules (efficacité douteuse, en crèmes très hydratantes, et en injection pour du comblement mais aussi de la biorevitalisation. L’acide hyaluronique est la substance phare des praticiens dans le monde de la médecine esthétique depuis plus de 10 ans en Europe car il est bio-identique à notre propre acide hyaluronique. Son utilisation injectable constitue une grande avancée pour la sécurité des patients.

Cette substance, fabriquée par la biotechnologie, est résorbable, dégradée et utilisée par l’organisme ce qui signifie que c’est une intervention sans risques majeurs et qui ne nécessite pas de tests préalables du fait de sa composition bio-identique.. De  rares complications (ecchymoses, sur-correction etc…) peuvent être observées mais celles-ci sont toujours réversibles. Comme l’acide hyaluronique est  résorbable, les effets sont  temporaires et durent entre 9 et 12mois, voir 18 mois pour certaines formes d’acide hyaluroniques.  Ce qui signifie que si vous voulez paraître en forme de façon plus prolongée, il vous faudra réitérer l’acte une fois par an.

Les injections d’acide hyaluronique permettent de compenser les carences de l’organisme, et servent donc à maintenir un bon niveau d’hydratation de notre peau. L’acide hyaluronique agit un peu comme une éponge, il capte l’eau et la maintien dans les couches profondes du derme. Ainsi, il hydrate l’ensemble des tissus, et leur redonne souplesse et fermeté. En outre, il va bio-stimuler les fibroblastes (véritable usine de notre derme) et pouvoir améliorer la fermeté de la peau.  On peut donc grâce à cette technique combler les rides une à une, mais aussi lisser une zone dans son ensemble, la défroisser, ou encore restructurer les traits du visage ou bien les rehausser. Il se révèle idéal pour combler les rides fines et profondes et même rehausser les traits en créant une véritable charpente.

Les injections d’acide hyaluronique garantissent des résultats naturels et précis.

L’acide hyaluronique constitue donc une réelle alternative à la chirurgie esthétique. Il se révèle comme étant un ingrédient cosmétique hydratant et anti-âge naturel hors pair.

Source sur TF1 News : Spécial anti-âge : comment utiliser l’acide hyaluronique

Anti-âge magazine

Le figaro