Objectif des peelings dépigmentants

-Faire disparaitre des lésions par le peeling : soit le glycolique pour l’héliodermie de stade 1 soit le TCA pour l’héliodermie de stade 2-3, soit phénol pour l’héliodermie de stade 4.

-Stimuler les mécanismes de régénération des couches profondes de la peau : stimulation de l’activité cellulaire des différentes couches de la peau : le derme et l’épiderme.

Comment faire pénétrer ces actifs dépigmentants :

Les différents peelings superficiels :

- L’acide glycolique descend jusqu’au derme et le stimule il permet ainsi la pénétration d’autre actifs comme par exemple acide kojique ou phytique.

- L’acide lactique est un agent éclaircissant, il exfolie doucement et a des propriétés kéraolytique.il permet aussi la pénétration d’autre actifs.

- L’acide salicylique qui est un agent kératolytique

- L’acide azélaique diminue la synthèse de la mélanine et l’acide rétinoique diminue sa fabrication.

La vitamine A rétinol est un excellent antioxydant.

Protocole de soins : appliquer prépeel une ou deux minutes puis appliquer mélange acide glycolique+ kojique+phytique à faible concentration pendant deux minutes puis neutraliser sur l’ensemble du visage puis rincer et sécher.

Les peelings moyens : TCA

Protocole de soins : appliquer acide glycolique à faible concentration pendant deux minutes puis après avoir rincé et séché appliquer TCA puis une crème (composé de vit E et C, d’acide lactique, d’acide salicylique et citrique) permettant de poursuivre l’action du produit. Attendre 2 heures avant de rincer l’excédant. Trois séances à quinze jours d’écart.

A savoir :

-le TCA ne se neutralise pas

-la coagulation se fait par les protéines de la peau

-la desquamation plus ou moins importante en fonction des concentrations peut nécessiter une éviction sociale pendant quatre à huit jours

-une hyperpigmentation post inflammatoire est possible. Plus le phénotype est foncé, plus le risque est grand.